Passionate People

Idées de style de vie et information


pour les personnes en besoin de soutien

Les bienfaits de l’exercice pour le bien-être des personnes à mobilité réduite

Les avantages de l’exercice pour les personnes à mobilité réduite peuvent être ressentis par tout le monde, qu’il y ait ou non une incapacité.

Les avantages du sport

L’exercice se définit généralement par une activité en dehors de la routine quotidienne normale, dans le but d’améliorer la santé et le bien-être en général. On sait que l’exercice régulier présente des avantages importants pour la santé, y compris la réduction des risques de :

  • Maladie coronarienne
  • Hypertension artérielle
  • Cancer du côlon
  • Diabète

Il y a d’autres avantages qui ont un impact positif, ce qui peut améliorer votre capacité à effectuer des activités quotidiennes, y compris :

  • Augmentation de l’endurance
  • Amélioration de la force musculaire
  • Augmentation de l’amplitude de mouvement
  • Flexibilité accrue

Les bienfaits de l’exercice physique sont connus, toutefois l’impact sur la santé mentale est souvent négligé. Il a été démontré que les endorphines libérées pendant l’exercice réduisent les symptômes liés à l’anxiété et à la dépression. Par conséquent, on peut dire que l’exercice pour tous, conduit à un sentiment général de bien-être.

L’importance accrue de l’exercice

Les recherches suggèrent que l’exercice physique est encore plus important pour les personnes à mobilité réduite que pour les personnes valides. Cela s’explique par les taux plus élevés de facteurs comme l’obésité et le diabète, qui ont été enregistrés dans certaines recherches comme étant 66% plus probables pour les personnes ayant une incapacité physique.

Les personnes à mobilité réduite sont souvent perçues comme étant plus sédentaires et incapables de faire de l’exercice physique de façon générale. Si vous vous trouvez dans cette situation, vos risques de maladies coronariennes, digestives et respiratoires seront probablement significativement plus élevés que ceux d’une personne du même âge sans déficience.

Outre l’impact physique de l’exercice pour les personnes à mobilité réduite, il est important de tenir compte d’autres facteurs comme la santé mentale et les risques d’isolement social pour les personnes à mobilité réduite.

Pour certaines personnes souffrant d’anxiété ou de dépression légère à modérée, les médecins généralistes recommandent souvent et prescrivent même des plans d’exercices pour soulager les symptômes de façon non médicale. Cela s’explique par le fait que les données probantes suggèrent que l’exercice peut être utilisé à ces fins :

  • Réduire l’anxiété
  • Réduire les sentiments de stress
  • Une pensée plus claire
  • Une plus grande sérénité
  • Augmenter de l’estime de soi
  • Réduire les risques de dépression
  • Améliorer le sommeil

Bien que ces avantages ne soient pas exclusifs aux personnes à mobilité réduite, le facteur important est la prise de conscience du fait que ces problèmes de santé mentale sont beaucoup plus fréquents dans la population des personnes à mobilité réduite.

À ces risques pour la santé mentale s’ajoute l’isolement, en tant qu’antécédent ou symptôme. Les personnes à mobilité réduite sont beaucoup plus susceptibles de se retirer socialement. Le sport ou l’exercice offre l’occasion de s’engager dans des activités de groupe ou dans un environnement social qui peuvent réduire le risque d’isolement.

Les barrières

Environnement – Toutes les infrastructures devraient fournir des installations accessibles ; cependant, ce n’est pas toujours le cas et cela peut limiter l’accès, mais le fait de discuter avec la direction sur la façon d’utiliser les installations peut souvent améliorer l’accès.

Perception – La perception sociale peut souvent inhiber la volonté de faire de l’exercice, c’est peut-être la peur d’être perçu comme différent ou se démarquer. Le monde a besoin d’embrasser davantage la diversité et cela ne peut être fait si certains d’entre vous se retouvent derrière des portes closes.

Croyance en soi et valeur personnelle – Les émotions négatives envers soi-même peuvent réduire l’engagement, mais une attitude positive envers nous-mêmes peut mener à de nouvelles possibilités et à de nouvelles amitiés.

Trouvre l’équilibre

Il est important que toutes les personnes, y compris les personnes à mobilité réduite, essaient d’établir un rythme d’exercices adapté à leurs besoins individuels. L’exercice ne signifie pas nécessairement aller à la salle de sport ou courir un marathon ; les exercices sur fauteuil axés sur la force musculaire et le tonus peuvent avoir un impact tout aussi important sur notre santé et notre bien-être en général.

Alors, commençons tous à bouger pour aborder l’avenir en santé.